Village d'enfants SOS Surkhet

 
 
Le cinquième village d'enfants SOS du pays ouvrit ses portes en 1987. L'inauguration officielle eut lieu en 1989 en présence de l'ancien roi actuel Birenda et de Helmut Kutin, le président de SOS-Kinderdorf International. Il se trouve dans une petite vallée à l'ouest du pays, à 700 km de la capitale Katmandou. Comme la route reliant cette vallée à la ville la plus proche de Nepalganj n'est praticable que par temps sec, le village d'enfants SOS est assez coupé du reste du monde.  

 

Le village d'enfants SOS de Surkhet est composé de 14 maisons familiales, de la maison du directeur du village, d'une maison pour les tantes SOS (des mères SOS en formation ou des assistantes familiales, qui aident les mères SOS dans les tâches quotidiennes ou les remplacent en cas de maladie ou pendant les vacances), d'une maison communautaire et d'un bâtiment administratif. Un centre social SOS pour mères et enfants avec une garderie est annexé au village d'enfants SOS. Les enfants des environs y sont pris en charge pendant que leurs parents travaillent. De plus, des formations y sont organisées pour les femmes. L'école primaire et secondaire SOS Hermann Gmeiner comprend également un jardin d'enfants. Elle est fréquentée par les enfants SOS et ceux des environs. Ainsi, on aide la population locale tout en favorisant l'intégration ultérieure des enfants SOS.

A Nepalganj, un foyer de jeunes SOS a été établi en 1995. Les jeunes sortis du village d'enfants SOS emménagent généralement dans le foyer de jeunes SOS et peuvent ainsi faire leurs premiers pas vers l'indépendance pendant leur période de formation. La ville offre de meilleures chances de formations et d'emploi. En 1996, un centre social SOS a ouvert ses portes à Nepalgunj, suivi en 1999 par un centre médical SOS.

Il existe également un centre social SOS à Surkhet qui propose des programmes de renforcement des familles, une garderie, des consultations médicales, des ateliers de formation et un soutien à la communauté.