Village d'enfants SOS Lhassa

Photo:
Photo: archives SOS
 

La Chine a signé la Convention des Nations Unies sur les droits des enfants en 1991. Le gouvernement chinois a lancé plusieurs programmes pour améliorer les conditions de vie des enfants, parmi lesquels le soutien à la construction d'institutions SOS Villages d'Enfants supplémentaires, particulièrement dans les régions reculées et sous-développées du pays.

En 1992, les premières institutions SOS Villages d'Enfants pour les jeunes furent établies. L'école SOS Hermann Gmeiner ouvrit ses portes en 1993 à Yantai et est l'école SOS la plus grande dans le monde avec une capacité de 3 000 élèves. Plusieurs villages d'enfants SOS supplémentaires ont été construits, équipés chacun d'un jardin d'enfants. En 2001, un événement spécial a eu lieu: l'ouverture du village d'enfants SOS de Lhassa, le premier village d'enfants SOS dans la région autonome du Tibet.

Les nombreux enfants orphelins de la région n'avaient quasiment aucune chance, avant l'arrivée de SOS-Kinderdorf International, de trouver un foyer approprié. La première pierre du village d'enfants SOS de Lhassa fut posée le 27 juin 1999, les premières familles emménagèrent en octobre 2000 et l'inauguration eut lieu le 2 juin 2001.

Le village d'enfants SOS de Lhassa est situé dans une banlieue à l'ouest de la ville du même nom, à environ 85 km de l'aéroport. On peut voir d'un côté les montagnes et de l'autre une rivière. Le village d'enfants SOS est composé de 17 maisons familiales, de la maison du directeur du village, d'une maison pour les tantes SOS (des mères SOS en formation ou des assistantes familiales, qui aident les mères SOS dans les tâches quotidiennes ou les remplacent en cas de maladie ou pendant les vacances), de divers bâtiments administratifs, d'un terrain de sports et d'un jardin d'enfants SOS.

Ce dernier compte quatre classes et des salles supplémentaires et peut accueillir environ 120 enfants. La plupart viennent de la communauté locale. Une école primaire, un hôpital et un marché se trouvent à proximité.

Un foyer de jeunes SOS a ouvert ses portes en 2007. Les garçons plus âgés quittent en général le village d'enfants SOS quand ils commencent une formation professionnelle ou des études supérieures. Avec le soutien d'éducateurs, ils apprennent à prendre des décisions et à assumer des responsabilités et développent des chances concrètes pour l'avenir. Ils sont encouragés à développer l'esprit d'équipe et à soigner les contacts avec leurs familles et leurs amis ainsi qu'avec les autorités compétentes et d'éventuels employeurs.