Village d'enfants SOS Gode

Gode est située au sud-est de l’Ethiopie, dans une des provinces les plus arides du pays. Les seules ressources économiques de cette région sont l’agriculture et l’élevage et, en conséquence de la sécheresse de 1999, une majeure partie de la population de cette province est constamment menacée de famine. Ceci ajouté à l’absence d’aide médicale à la population, on enregistre dans cette région de l’Ethiopie un des taux de mortalité infantile les plus importants du pays.

La plupart des enfants n’ont pas accès à une scolarité. Seulement près de 13% des enfants en âge d’être à l’école primaire sont réellement inscrits dans un établissement scolaire. La présence dans les établissements secondaires est encore plus parlante, seuls 2% des enfants en âge d’être dans une école secondaire y sont scolarisés.

Le terrain sur lequel le village d’enfants SOS de Gode a été construit fut mis à la disposition de l’organisation par le gouvernement éthiopien. Après plusieurs années de travaux et des conditions difficiles, le village put officiellement ouvrir ses portes en août 2004. Il est situé au bord du fleuve Wabishebeelle, à deux kilomètres du centre de Gode, et se compose de 12 maisons familiales, de la maison du directeur, de la maison des tantes SOS (qui sont, non seulement des futures mères SOS en formation, mais aussi une aide précieuse pour chacune des mères SOS en activité), d’une maison d’accueil (afin d’héberger les membres actifs de l’organisation dans le cadre de diverses formations), d’un atelier et d’un bâtiment administratif.

Ce village peut accueillir jusqu’à 120 enfants. Depuis septembre 2005, l’école primaire et secondaire SOS Hermann Gmeiner est ouverte aux enfants du village et aussi de ses environs. Il donne la possibilité, grâce à ses 12 salles de classe, sa bibliothèque, sa salle informatique, son atelier, sa cantine, ses bâtiments administratifs et sa salle polyvalente, d’offrir une scolarité à près de 420 enfants.

Le jardin d’enfants SOS, construit dans l’enceinte du village d’enfants de Gode, a ouvert lui aussi ses portes en septembre 2005. Composé de trois grandes salles de classe et d’un terrain de jeux, il peut accueillir jusqu’à 105 enfants. Afin d’offrir de meilleures prestations médicales aux populations du sud-est du pays, un centre médical SOS avait été provisoirement mis en place à partir de 2000.

Dès 2003, la construction d’un bâtiment permanent a commencé et a pu, dès 2005, entrer en pleine activité. Il se compose d’une salle d’accueil et d’attente, de trois salles d’auscultation, d’une pharmacie, d’une salle stérile ainsi que d’un bloc administratif et de plusieurs salles annexes. Ce centre médical SOS peut traiter jusqu’à 4300 patients par an.