Village d'enfants SOS Faridabad

photo:
photo: Alexander Gabriel
 

En 1984, le troisième village d'enfants SOS ouvrit ses portes à Faridabad, une banlieue de Delhi. Le village d'enfants SOS de Faridabad n'a que cinq maisons familiales, mais comprend de nombreuses institutions complémentaires. Il gère son propre jardin d'enfants ouvert également aux enfants des environs. Sur le terrain du village, se trouve en outre une école SOS Hermann Gmeiner pour tous les niveaux d'enseignement, qui est aussi fréquentée par les enfants du village d'enfants SOS de Greenfields et ceux des environs. Elle compte 43 classes, des ateliers, des laboratoires, une cantine et un terrain de sports. Dans le centre SOS de formation professionnelle, les jeunes ont la possibilité d'apprendre l'informatique et le travail de bureau, ainsi que la couture et d'autres travaux manuels.

En 1992, un foyer de jeunes SOS a ouvert ses portes à Faridabad. Les jeunes gens quittent en général le village pour un foyer de jeunes quand ils commencent leur formation professionnelle ou leurs études secondaires. Aidés par des éducateurs, les jeunes développent des chances réalistes pour leur avenir, apprennent à prendre des responsabilités et à décider par eux-mêmes. Leur esprit d'équipe est encouragé ainsi que leur adaptabilité à créer des liens avec leurs familles ou des amis ainsi qu'avec les autorités compétentes et d'éventuels employeurs.

Faridabad compte en outre un centre de formation pour les mères et les employés SOS ainsi qu'une maison pour les mères SOS à la retraite.

En 2002, SOS Villages d'Enfants Inde a lancé à Faridabad son programme de renforcement des familles. Ces programmes ont pour but de venir en aide aux familles risquant d'abandonner leurs enfants et encouragent les familles à rester unies. Pour ce faire, SOS Villages d'Enfants travaille en collaboration avec les autorités locales et d'autres services sociaux pour aider les familles et leur permettre de s'occuper de leurs enfants. Le programme de renforcement des familles de Faridabad comprend un soutien alimentaire, éducatif et médical ainsi que des formations professionnelles, des sessions d'orientation professionnelle et l'aide à la recherche d'emploi. Les familles sont mises en relation avec des groupes d'entraide. Si aucun groupe n'existe, on en crée un. Le programme a également comme objectif de sensibiliser à l'hygiène et aux droits de l'enfant et de permettre aux parents d'améliorer leurs compétences pédagogiques.