Village d'enfants SOS de Douala

Le village d'enfants SOS de Douala a été construit au sud de la ville du même nom. Douala est, avec ses 1,9 million d'habitants (recensement de l’année 2006), la plus grande ville du Cameroun. Principale ville portuaire du pays, elle en est aussi la capitale économique.

Construit sur un terrain de 7 hectares mis à la disposition de l’organisation par les autorités locales et gouvernementales, le village d’enfants est situé sur la route qui relie les villes de Douala et Yaoundé. Il se compose de 12 maisons familiales et peut accueillir jusqu'à 120 enfants. Il réunit, dans son enceinte, la maison du directeur, une maison des tantes SOS (qui sont, non seulement des futures mères SOS en formation, mais aussi une aide précieuse pour chacune des mères SOS en activité) et un bâtiment administratif.

Le jardin d'enfants SOS, qui se trouve - comme toutes les autres institutions SOS de Douala - dans l'enceinte du village, est également ouvert aux enfants du voisinage. Inauguré en même temps que le village, en août 2007, il peut accueillir jusqu'à 75 enfants.

Son bâtiment comprend 3 salles de classe et quelques salles prévues soit pour le service administratif, soit pour la direction. L'école primaire SOS Hermann Gmeiner est, à l’image du jardin d’enfants SOS, aussi ouverte aux autres enfants du voisinage. Elle est composée de 6 salles de classe. Elle peut accueillir 210 élèves et se compose aussi d’une cantine et d’un bâtiment administratif.

Il se trouve aussi, dans l’enceinte du village un centre médical SOS et un centre social SOS, dont l'optique est d'offrir aux populations un suivi médical et social efficace et de promouvoir diverses actions de prévention à un niveau local. Ils se constituent d’une salle d'examen, d'une salle de traitement, d'une pharmacie, de bureaux pour le pédagogue et l’assistant social ainsi que de bureaux administratifs. Depuis sa mise en service, il réussit à traiter et conseiller jusqu'à 1000 personnes par mois.