Village d'enfants SOS Chittagong

Photo:
Photo: Alexander Gabriel
 
Les plans pour la construction du quatrième village d'enfants SOS du Bangladesh dans la ville portuaire de Chittagong furent dressés suite aux terribles inondations de 1986 qui firent 50 000 victimes et laissèrent de nombreux enfants orphelins et sans abri à travers les îles de la province de Chittagong. Chittagong est la deuxième plus grande ville du pays. Le village d'enfants SOS de Chittagong fut construit en 1989 sur un terrain de 1,5 hectare dans la ville de Chittagong, à seulement 5 minutes du centre ville. Il est composé de 12 maisons familiales, de la maison du directeur du village, de la maison des tantes SOS (des mères SOS en formation ou des assistantes familiales, qui aident les mères SOS dans les tâches quotidiennes ou les remplacent en cas de maladie ou pendant les vacances), d'un centre communautaire comprenant des bureaux, une mosquée et un jardin d'enfants SOS.
 

Le centre social SOS Hermann Gmeiner, qui propose des soins médicaux, est d'une grande importance pour la population des environs. Le centre social SOS propose également des programmes de renforcement des familles qui permettent aux enfants d'accéder à des services essentiels à leur développement (nutrition adéquate, prise en charge médicale et éducation) tandis que les familles peuvent assister à des séances d'information pour améliorer leurs compétences pédagogiques. Il dirige en outre une garderie ouverte aux enfants de mères qui travaillent, ainsi qu'un atelier où les femmes des environs peuvent apprendre la couture ou la broderie. Une école SOS Hermann Gmeiner pouvant accueillir jusqu'à 238 élèves, se trouve également dans ce bâtiment, dont les locaux furent aménagés de manière à servir d'abri en cas d'ouragan.

Un autre bâtiment de deux étages, servant de mosquée ainsi que d'abri pour la population locale très pauvre, fut construit dans la ville de Bashkali, près de Chittagong. En 1997 et en 1998, un foyer de jeunes SOS et un centre de formation professionnelle SOS permettant des formations en charpenterie et en mécanique, complètent les institutions SOS Villages d'Enfants à Chittagong.