Village d'enfants SOS Calbayog

 
 
En 1972, le troisième village d'enfants SOS du pays fut créé à Calbayog sur l'île de Samar, la troisième île des Philippines. L'île étant très fertile, l'agriculture est un facteur économique essentiel. Des légumes et des produits exotiques sont exportés dans toute la région.   

Le village d'enfants SOS de Calbayog est composé de douze maisons familiales, de la maison du directeur et d'une maison communautaire. L'école primaire SOS Hermann Gmeiner est également ouverte aux enfants du voisinage. Elle accueille 600 élèves dans 14 salles de classes et comprend également une bibliothèque, une salle de réunion avec une salle commune et une zone administrative.

 

A côté de l'école, il y a un centre social SOS qui propose une garderie, un service d'orientation et des soins psychologiques à la population des environs. Il comprend deux pièces pour la garderie, une cuisine et une cantine pour le programme d'alimentation, deux bureaux, une bibliothèque et une salle de formation et d'orientation.

 

En 2007, SOS Villages d'Enfants a lancé son programme de renforcement des familles à Calbayog. Ce programme a pour but d'aider les familles qui risquent d'abandonner leurs enfants et d'éviter aux familles de se séparer. SOS Villages d'Enfants travaille par conséquence avec les autorités locales et les autres services impliqués pour venir en aide aux familles et leur permettre de s'occuper convenablement de leurs enfants. Les offres du programme de renforcement des familles vont du programme alimentaire, scolaire et médical à la formation professionnelle et aux séances d'orientation et de recherche professionnelle. Les familles sont mises en contact avec des groupes d'entraide; si aucun groupe n'est formé, on en forme un. Le programme a également pour but de sensibiliser la population à l'hygiène et aux droits de l'enfant ainsi que de permettre aux parents d'acquérir des compétences pédagogiques.

Un foyer de jeunes SOS a été aménagé dans le centre ville. Les jeunes sortis du village d'enfants SOS peuvent s'y préparer à une vie indépendante tout en poursuivant leurs études ou une formation professionnelle. Avec le support d'éducateurs qualifiés, ils développent des perspectives d'avenir réalistes, apprennent à endosser des responsabilités et prennent de plus en plus leurs propres décisions. Leur esprit d'équipe est encouragé et on les incite à développer les relations avec leurs amis et leurs familles ainsi qu'avec les autorités compétentes et les employeurs potentiels.

En 1989, un foyer pour mères SOS retraités a été construit.