Village d'enfants SOS Benguela

Benguela servit pendant la guerre civile de refuge à des milliers de personnes venues des montagnes et abrite aujourd'hui encore un grand nombre d'enfants dans des camps de réfugiés ou des orphelinats.

La ville est située à environ 400 km de Lubango, l'emplacement du premier village d'enfants SOS du pays, et la région de Benguela passe pour l'une des plus sûres du pays. Un terrain adéquat fut gratuitement mis à disposition par le gouverneur de Benguela, qui soutenait le travail de SOS Villages d'Enfants depuis des années.

Le village d'enfants SOS de Benguela comprend 12 maisons familiales pouvant accueillir environ 120 enfants dans le besoin, un bâtiment polyvalent, un atelier, une maison communautaire, une partie administrative et de service et des maisons pour les tantes SOS (des mères SOS en formation ou des assistantes familiales, qui aident les mères SOS dans les tâches quotidiennes ou les remplacent en cas de maladie ou pendant les vacances) et pour le directeur du village. Il y a aussi un jardin d'enfants SOS avec quatre salles de classe, une cuisine et une aire de jeux.

Il peut prendre en charge 100 enfants. 480 élèves peuvent fréquenter les douze salles de classe et les deux salles de formation professionnelle de l'école SOS Hermann Gmeiner. Un terrain de sport est attenant à l'école. On a également construit un centre médical SOS d'une capacité de 500 patients par mois, avec deux salles d'examen, une salle d'opération, deux pavillons pouvant héberger respectivement 10 patients, une salle d'attente et une cuisine.