Village d'enfants SOS Awassa

Le village d'enfants SOS d'Awassa se compose de 15 maisons familiales, d'une maison du directeur et d'une maison pour les tantes SOS (des mères SOS en formation ou des assistantes familiales, qui aident les mères SOS dans les tâches quotidiennes ou les remplacent en cas de maladie ou pendant les vacances), d'une partie administrative et de service, d'une salle polyvalente, d'appartements pour le personnel, d'un dispensaire et d'un atelier.

En 1985, un grand jardin d'enfants SOS a été ouvert, il accueille également les enfants des environs. Il abrite quatre salles de classe, des salles annexes et une aire de jeux, et il peut accueillir près de 200 enfants.

Vers l'âge de 16 ans, les jeunes du village d'enfants SOS d'Awassa vont vivre dans un des deux foyers de jeunes SOS. Ils y apprennent à devenir responsable d'eux-mêmes, accompagnés d'un éducateur. Pour les jeunes, c'est un pas important vers l'indépendance que d'aller vivre dans un foyer de jeunes SOS. Ils y sont préparés par les mères SOS, le directeur du village et des psychologues. Ils restent en général 4 ans au foyer de jeunes SOS.

Un village de vacances (avec accès au lac) a été construit à côté du village d'enfants SOS pour les enfants des autres villages d'enfants SOS en Ethiopie. Plusieurs hectares du terrain du village d'enfants SOS sont utilisés à des fins agricoles, les récoltes servant en grande partie à couvrir les besoins du village.
 

L'école primaire et secondaire SOS Hermann Gmeiner, située à côté du village d'enfants SOS, est fréquentée par environ 720 élèves. L'école abrite seize salles de classe, une salle d'informatique, une bibliothèque, deux ateliers, une salle polyvalente et une partie administrative.

Depuis 2004, une garderie SOS est ouverte. Elle accueille en particulier des enfants de mères défavorisées élevant seules leurs enfants et qui n'ont aucun revenu. Avant, elles laissaient leurs enfants seuls et sans surveillance pour se mettre en quête de nourriture pour eux. Beaucoup d'enfants étaient sous-alimentés et risquaient d'être abandonnés. Dans cette garderie, 100 enfants sont actuellement pris en charge. Elle est très appréciée de la population et l'administration locale du Kebele en a même vanté les mérites.

Pour assurer les soins médicaux à la communauté du village d'enfants SOS et à la population du voisinage, un centre médical SOS a été ouvert. En plus des prestations médicales, il fait du travail d'information et de prévention dans différents domaines: diarrhées, mycoses, VIH/sida, maladies tropicales.

Une émission de la télévision éthiopienne a même eu pour thème l'engagement et le travail du centre médical SOS et de la garderie. Le centre SOS de formation professionnelle est là pour la formation professionnelle, en particulier celle des enfants et des jeunes handicapés. Il a été construit en 1985 sur un terrain de 100 ha et il propose une formation dans différentes branches: production laitière, culture maraîchère, élevage de volaille et de bétail à l'engrais.