Village d'enfants SOS Asiakwa

En raison des besoins en institutions pour prendre en charge les enfants abandonnés ou orphelins dans les régions rurales, il fut décidé au début des années 90 de construire un deuxième village d'enfants SOS au Ghana, à Asiakwa, dans la partie orientale du pays, à environ 100 km au nord d'Accra, soit deux heures de route environ. Kibi, la capitale provinciale, est distante de 20 km.

Le village d'enfants SOS d'Asiakwa a été construit sur une colline au milieu d'un très joli paysage vallonné, dans un style architectural correspondant à la région. Il se compose de huit maisons familiales, de la maison du directeur, d'une maison pour les hôtes, d'un centre communal, d'une partie administrative et de service, d'une aire de jeux et d'un terrain de sport. Il dispose aussi d'un jardin d'enfants abritant deux classes, une salle pour le soutien scolaire et diverses salles annexes. Il accueille 50 enfants du village et du voisinage.

A partir de l'âge de 15 ans, les jeunes du village d'enfants SOS vont vivre dans un foyer de jeunes SOS ou, selon les besoins, dans un logement loué pour eux. La vie dans ces institutions leur apprend à devenir responsables d'eux-mêmes. Ils sont accompagnés par un éducateur. Pour les jeunes, c'est un pas important vers l'indépendance que d'aller vivre dans un foyer de jeunes SOS. Ils y sont préparés par les mères SOS, le directeur du village et des psychologues. Ils restent en général 4 ans au foyer de jeunes SOS, mais ceux dont la formation n'est pas terminée ou qui cherchent du travail peuvent y séjourner plus longtemps. L'école primaire SOS Hermann Gmeiner a ouvert ses portes en même temps que le village et elle accueille actuellement 210 élèves du village et du voisinage. Elle abrite six salles de classe, une partie administrative, une salle polyvalente et un réfectoire. En 1996, une école secondaire, avec ses trois classes et d'autres salles annexes, est venue la compléter.
En raison de l'insuffisance des soins médicaux dispensés dans les environs du village d'enfants SOS d'Asiakwa, un centre médical SOS a été ouvert en mai 1992. Il abrite une salle de traitement, une salle d'examen, deux pièces avec respectivement 4 lits pour les maladies infectieuses ou non, une pharmacie, une zone d'accueil, une salle d'attente, des sanitaires. Chaque année, 750 patients y reçoivent des soins. Le centre social SOS propose, depuis sa création en mai 2004, différents services dans les domaines suivants: programmes de renforcement des familles par la prévention et l'information sur le VIH/sida dans les régions touchées, soutien aux personnes malades du sida sous forme de denrées alimentaires, médicaments, bourses scolaires, soutien à la création de projets d'entraide.