Village d'enfants SOS Addis Abeba

Le village d'enfants SOS d'Addis Abeba, troisième village d'enfants SOS en Ethiopie, a été construit en 1981 dans un quartier résidentiel du sud-ouest d'Addis Abeba, la capitale éthiopienne. Il se compose de 15 maisons familiales, de la maison du directeur, d'un appartement pour les tantes SOS (des mères SOS en formation ou des assistantes familiales, qui aident les mères SOS dans les tâches quotidiennes ou les remplacent en cas de maladie ou pendant les vacances), d'une boulangerie, d'un petit magasin et d'un bloc administratif et de service. Le jardin d'enfants de cinq classes peut accueillir environ 120 enfants.

Lorsque les jeunes atteignent l'âge de 16 ans, ils vont vivre dans un des trois foyer de jeunes SOS, où ils sont accompagnés par un jeune éducateur qui doit leur apprendre à développer leur sens des responsabilités et à devenir peu à peu indépendant. Conscients de ce fait, les mères SOS, le directeur du village et un psychologue les préparent minutieusement À ce changement. Généralement, les jeunes restent jusqu'à quatre ans dans un foyer de jeunes SOS. Ils peuvent cependant y rester plus longtemps, si ils cherchent du travail, complètent leur formation professionnelle ou poursuivent des études à l'université.

Le centre de formation et de production SOS de Kality, à la périphérie d'Addis Abeba, a ouvert en 1992. Les jeunes du village d'enfants SOS ont la possibilité d'y suivre une formation de trois ans dans les domaines suivants: menuiserie, mécanique auto ou métallurgie. Le centre de formation combine éducation et pratique afin d'assurer une indépendance future à ces jeunes.

En 1997, le centre social SOS (garderie) a ouvert ses portes à Keranyo, une banlieue de Addis Abeba. Plus de 150 enfants y sont actuellement pris en charge. Le centre social SOS fournit également une aide aux enfants des familles extrêmement pauvres afin de leur permettre de fréquenter des écoles publiques, ce qui ne leur serait pas possible sans le soutien financier du centre social SOS. La même année, le centre médical SOS a été inauguré. Il abrite une salle d'examen, une pharmacie et des pièces supplémentaires. Près de 12000 personnes y reçoivent chaque année des soins médicaux.