Village d'enfants SOS Abobo Gare

Le village d'enfants SOS d'Abobo Gare a été construit dans une palmeraie à 15 km de l'ex-capitale Abidjan. Il se compose de 10 maisons familiales et peut accueillir près de 100 enfants. Il se compose de la maison du directeur, d'un bâtiment administratif mais surtout d'un jardin d'enfants SOS et d'une école primaire SOS Hermann Gmeiner qui prend en charge non seulement les enfants du village mais aussi les enfants du voisinage.

Construits dans l'enceinte même du village et tous deux réunis, le jardin d'enfants et l'école primaire Hermann-Gmeiner permettent de scolariser environ 285 enfants, dans 11 salles de classe (3 pour le jardin d'enfants, 6 pour l'école primaire et 2 salles pour les travaux pratiques). L'établissement scolaire rassemble une bibliothèque, une cantine et des bâtiments administratifs.

Au cours des dernières années, le village d'enfants SOS d'Abobo Gare a subi diverses transformations et a été notamment rénové et agrandi pour pouvoir accueillir plus d'enfants. En plus des 2 maisons de jeunes, le personnel pédagogique a opté pour un encadrement plus personnel et on a loué des appartements, dans lesquels les jeunes vivent dans une certaine indépendance et se préparent, sous l'œil attentif de leur éducateur, à voler de leurs propres ailes.
 

Depuis août 2004, un centre social et un centre médical sont construits dans le cadre du programme évoqué plus haut, visant à encadrer les personnes malades du sida ainsi que leur famille (et particulièrement leurs enfants). Le centre social a été conçu pour pouvoir prendre en charge 100 enfants issus de familles en difficulté. Il offre aux populations avoisinantes des visites de sensibilisation à la maladie. Il fournit aussi aux personnes et aux familles touchées par le virus des aliments et des médicaments ainsi que des prestations financières telles que des bourses scolaires pour les enfants et des dons ponctuels. Le centre médical propose un suivi médical aux malades et leur met des médicaments à disposition.