Thaïlande

La Reine Sirikit de Thaïlande découvrit en 1968, pendant une visite d'Etat en Autriche, le village d'enfants SOS de Wienerwald à Hinterbrühl, près de Vienne, et fut tout de suite impressionnée par l'idée de Hermann Gmeiner de donner un foyer aux enfants délaissés ou abandonnés.

A son retour dans son pays, l'association SOS Villages d'Enfants Thaïlande fut créée et ensuite acceptée en 1971 comme membre de SOS-Kinderdorf International.

Les travaux du village d'enfants SOS de Bang Bo, à proximité de la capitale Bangkok, commencèrent en 1972 et les premières familles SOS purent s'y installer en 1974. Le terrain a été mis à disposition par la première présidente de l'association SOS Villages d'Enfants thaïlandaise, Mme Thanpuying Somsri Charoenrajapark.

Ce village d'enfants possède un jardin d'enfants SOS, dans lequel les enfants des environs peuvent être pris en charge.

Depuis lors, d'autres villages d'enfants ont été construits à Hat Yai dans le sud du pays, et à Nong Khai dans le nord. Le premier foyer de jeunes SOS ouvrit ses portes en 1981. Les jeunes des villages d'enfants SOS y sont préparés à une vie indépendante et même soutenus dans leur recherche d'emploi.