Soudan

Les premières négociations avec le gouvernement soudanais sur la création d'un village d'enfants SOS commencèrent en août 1975. La construction du premier village d'enfants SOS dans la capitale Karthoum débuta en novembre de la même année. En 1978, aussi bien le village d'enfants SOS que le jardin d'enfants SOS annexé purent être mis en service.

En 1982, la première école SOS Hermann Gmeiner du Soudan fut inaugurée à Suba, à environ 20 minutes du Village d'Enfants SOS Khartoum. Le premier foyer de jeunes SOS entra en fonction en 1984 à Arkaweet, non loin du village d'enfants SOS. Pour offrir aux jeunes une solide formation dans les domaines de l'agriculture et de la vente, une ferme fut achetée en 1989 sur les rives du Nil bleu. Les jeunes SOS exploitent la ferme, et les produits sont commercialisés.

En 1995, pendant l'année internationale de la famille, la première pierre d'un puits fut posée dans le district d'El Salama, à environ 10 mn de voiture du village d'enfants SOS Karthoum. Le projet comprend un puits de profondeur à pompe et réservoir à eau et est conçu pour approvisionner en eau quelque 25 000 personnes.

La guerre civile qui sévit depuis 1995 a eu des répercussions désastreuses sur les conditions de vie des enfants du Soudan. La vie des habitants était marquée par l'angoisse permanente et les privations, surtout dans le sud du pays. C'est pourquoi une rencontre eut lieu fin 1996 avec le vice-président du Soudan pour discuter de la mise en place d'un deuxième village d'enfants SOS au sud du pays. Le résultat de cette rencontre fut la remise à SOS Villages d'Enfants d'un terrain à Malakal, sur le cours supérieur du Nil. Le village d'enfants SOS Malakal fut mis en service début 2002.

Comme mesure d'aide supplémentaire, SOS-Kinderdorf décida en septembre 1998 d'intervenir au Soudan avec un programme d'aide d'urgence SOS. Six centres alimentaires pour plus de 2 300 personnes et le camp SOS de Nazareth, offrant protection et suivi médical à 330 personnes, furent installés aux abords de la ville de Wau. Le programme d'aide d'urgence SOS fut terminé en mars 1999, après que l'objectif primordial, consistant à aider au mieux les enfants et familles victimes de la guerre civile, avait été atteint.

Il y a actuellement deux villages d'enfants SOS, un foyer de jeunes SOS, un jardin d'enfants SOS, une école SOS Hermann Gmeiner et un centre SOS de formation professionnelle au Soudan.