SOS Villages d’Enfants Congo : une situation alarmante

La situation dans l’Est du Congo est très préoccupante. Après avoir capturé la ville de Goma, les rebelles ont annoncé s’être emparés de Bukavu, (230 km au Sud de Goma) où se trouve l’un des 3 villages d’enfants SOS du Congo.

Les craintes portent sur un possible afflux de réfugiés amenés à fuir les camps pour se réfugier dans la ville de Bukavu. Les équipes du village SOS de Bukavu craignent également que le village lui-même ne soit occupé par les forces armées, comme ce fut le cas précédemment du fait de sa position stratégique.

L’Est du Congo connaît une grande violence depuis 1994. La guerre menée entre 8 pays en 1998 qui fut le conflit le plus meurtrier depuis la 2ème guerre mondiale, s’est déroulée sur le territoire congolais. Malgré des accords de paix signés en 2003, les combats se poursuivent aujourd’hui.

Le recrutement d’enfants soldats est systématique : la république du Congo compte le plus grand nombre d’enfants soldats en Afrique. Des milliers de familles sont séparées. Les enfants y sont exploités, tant pour des travaux de force que pour du commerce sexuel. La mortalité des enfants de moins de 5 ans est extrêmement élevée (199 pour 1 000) et la malnutrition est une cause majeure de décès chez les enfants. SOS Villages d’Enfants est présente au Congo depuis les années 80.

Aujourd’hui des milliers d’enfants et leurs familles trouvent un soutien à Bukavu, Uvira et Kinshasa grâce aux programmes de soin et d’éducation.