Questions et réponses au sujet des testaments

Quelle part de mes biens est considérée comme étant un don approprié?

Le montant des dons varie d’une personne à l’autre. Certaines personnes font des legs à un grand nombre de membres de leur famille et ne donnent qu’une petite part de leurs biens à leurs organismes de bienfaisance préférés. Dans d’autres cas, les gens qui ont une petite famille ou pas de famille du tout donnent parfois beaucoup plus. Ce choix est tout à fait personnel.

Qu’arrive-t-il si je change d’idée plus tard?

Les dons que vous faites dans votre testament sont « révocables », ce qui signifie que vous pouvez les modifier en tout temps. C’est vous qui avez le contrôle sur votre testament tant et aussi longtemps que vous êtes vivant. Vous pouvez augmenter, diminuer ou annuler votre don de bienfaisance à tout moment.

Pourquoi les organismes de bienfaisance demandent-ils des legs quand je dois d’abord m’occuper de mes propres enfants et petits-enfants?

Il y a plusieurs réponses à cette question. D’abord, bon nombre de donateurs et de donatrices réalisent qu’ils possèdent assez de biens pour faire des legs aux membres de leur famille et pour en affecter une part aux causes et aux organismes de bienfaisance qui leur tiennent le plus à cœur. Faire un don dans votre testament est un choix totalement personnel et ce n’est pas la meilleure solution pour tout le monde. Notre objectif est seulement de vous donner plus de possibilités à considérer pour faire des dons.

Qu’en est-il des impôts?

D’une certaine manière, les gens laissent des dons dans leur testament pour rendre le monde meilleur. Cela étant dit, faire un legs de bienfaisance procure certains avantages fiscaux. Après votre décès, votre fiduciaire ou votre exécuteur testamentaire doit remplir votre dernière déclaration de revenus. Les dons aux organismes de bienfaisance dans votre testament peuvent engager d’importants crédits d’impôt, éliminant parfois tous les impôts dus de votre dernière déclaration. Les legs aux membres de votre famille ne permettent cependant aucune économie d’impôt.

De quelle manière puis-je faire un don?

Il y a deux manières populaires et très simples. La première manière consiste à laisser un montant précis ou un pourcentage de vos biens. Dans le deuxième cas, vous laissez ce qui est communément appelé un « legs résiduel » de vos biens. Le legs résiduel est un legs comprenant ce qu’il reste de vos biens une fois que vos dettes, vos impôts, vos dépenses et vos legs précis ont été payés ou distribués.

Puis-je faire ce don par moi-même ou dois-je avoir recours aux services d’un conseiller professionnel?

Encore une fois, il s’agit d’un choix personnel. En règle générale, nous vous encourageons à consulter votre conseiller juridique ou financier pour vous assurer que vos désirs sont adressés efficacement.