Philippines

Suite à une visite au village d'enfants SOS Imst en 1959, M. Georg Winternitz, l'Ambassadeur d'Autriche aux Philippines de l'époque, et son épouse décidèrent de propager l'idée de Hermann Gmeiner aux Philippines.

En 1963, Hermann Gmeiner visita le pays et l'Association SOS Villages d'Enfants nationale put être fondée un an plus tard. Le premier village d'enfants SOS fut créé à Lipa en 1967.     

La situation de nombreux enfants aux Philippines était et reste dramatique. Les quartiers pauvres gagnent du terrain dans les villes, le travail des enfants est largement répandu, et, selon une estimation de l'UNICEF en 2000, 200 000 enfants vivent dans la rue.

Pour remédier à la situation, cinq autres villages d'enfants SOS virent le jour aux Philippines dans les années 70 et 80. L'organisation tenait également à venir en aide à la population des proches environs des villages d'enfants SOS par le biais de centres sociaux SOS.

En fonction des besoins, des garderies, des centres d'orientation et des programmes alimentaires y furent mis en place. Les écoles SOS Hermann Gmeiner de Davao, Calbayog et Tacloban garantissent une bonne éducation et ainsi la perspective d'un travail aux enfants SOS et à ceux du voisinage.

Les jeunes SOS sortis des villages d'enfants SOS habitent depuis 1981 des foyers de jeunes SOS, où ils peuvent se préparer à une vie autonome.

En 1989, le village d'enfants SOS d'Alabang, une petite ville au sud de Manille, la capitale des Philippines, fut mis en service.

Un centre de formation professionnelle, où les mères SOS et les collaborateurs suivent leur formation, est annexé au village d'enfants SOS. En octobre 2003, le septième village d'enfants SOS fut ouvert à Iloilo, sur l'île de Panay.