Lesotho

L'action de SOS Villages d'Enfants au Lesotho a commencé en 1988 avec le soutien actif du Ministre de la Jeunesse et de la Femme du royaume du Lesotho de l'époque, Mme Anna M. Hlalele, qui présida par la suite l'association SOS Villages d'Enfants nationale pendant de longues années.

En novembre 1990, un accord gouvernemental fut signé entre le royaume et SOS-Kinderdorf International, et un an plus tard, l'association "SOS Children's Village Association of Lesotho" fut enregistrée officiellement.

On choisit la capitale Maseru comme site d'implantation du premier village d'enfants SOS, le gouvernement ayant fourni un terrain dans la banlieue de Lithabaneng. Pendant l'inauguration officielle du village d'enfants SOS à Maseru, le roi Letsie III prit en charge le patronage de SOS Villages d'Enfants Lesotho.

De fin 1998 à mars 1999, lors de troubles politiques responsables d'une pénurie de denrées alimentaires et de médicaments, le village d'enfants SOS de Maseru procéda à des distributions de nourriture et de médicaments dans le cadre d'un programme d'aide d'urgence SOS.

Comme tous les pays d'Afrique méridionale, le Lesotho est lui aussi touché par l'épidémie de sida. SOS Villages d'Enfants Lesotho y fait face en organisant un programme de soutien aux familles nombreuses dans le besoin et aux familles orphelines à Lithabaneng.

Il y a actuellement au Lesotho un village d'enfants SOS, un foyer de jeunes SOS, un jardin d'enfants SOS, une école SOS Hermann Gmeiner, un centre social SOS (programme de renforcement des familles) et un centre médical SOS.