Haïti

L'action de SOS Villages d'Enfants dans le pays

Les débuts de l'action de SOS-Kinderdorf International en Haïti remontent à 1978. A l'époque, M. Rodriguez Ben Bichtotte, directeur d'un orphelinat à Petite Place Cazeau, prit contact avec SOS-Kinderdorf International. Un an plus tard, on décida d'un commun accord de transformer l'orphelinat en un village d'enfants SOS et l'association SOS Villages d'Enfants nationale fut fondée la même année encore. En 1982, le premier village d'enfants SOS de Haïti ouvrit ses portes à Petite Place Cazeau, à huit kilomètres de Port-au-Prince. Dès l'année suivante, les travaux de construction d'un deuxième village d'enfants SOS furent entamés à Santo, dans la région de Port-au-Prince.

En 1986, le président au régime dictatorial Jean-Claude Duvalier, "bébé doc", fut renversé. De nombreuses sociétés étrangères quittèrent le pays, l'économie s'effondra. En raison du taux de chômage élevé, de nombreuses familles s'appauvrirent. Les enfants souffraient de malnutrition et vivaient dans la pauvreté. SOS-Kinderdorf International décida donc de construire de nouvelles institutions en Haïti, et le village d'enfants SOS de Cap Haïtien vit le jour à la fin des années quatre-vingts. Des écoles SOS Hermann Gmeiner accessibles aux enfants des environs furent ouvertes pour que les enfants et les jeunes puissent recevoir une bonne éducation scolaire. De son côté, le centre SOS de formation professionnelle aide considérablement les jeunes à affronter la difficile situation sur le marché du travail. Les jeunes SOS vivent dans des foyers de jeunes SOS, où ils sont encadrés jusqu'à leur indépendance.

Fin 2003, les bâtiments du village d'enfants SOS de Petite Place Cazeau, y compris les institutions complémentaires, ont été transférés à une organisation religieuse.

En 2005, SOS Villages d'Enfants a mis en place des programmes de renforcement des familles qui permettent aux enfants risquant d'être privés de leur milieu familial de grandir dans un environnement familial aimant. Pour cela, SOS Villages d'Enfants travaille directement avec les familles et les communautés pour leur donner les capacités de prendre en charge et de protéger leurs enfants, en coopération avec les autorités locales et d'autres fournisseurs de services.

Il y a actuellement en Haïti deux villages d'enfants SOS, deux foyers de jeunes SOS, deux écoles SOS Hermann Gmeiner, un centre SOS de formation professionnelle et quatre centres sociaux SOS.