Guatemala

L'action de SOS Villages d'Enfants dans le pays

En février 1976, un tremblement de terre qui fit plus de 20 000 victimes ébranla le Guatemala. La ville de San Juan Sacatepéquez, à 30 kilomètres de la capitale Ciudad Guatemala, fut détruite en grande partie. De nombreux enfants perdirent leurs parents. Cette catastrophe naturelle poussa SOS-Kinderdorf International à agir immédiatement. Mme Luise Sinnhuber fut envoyée au Guatemala par le fondateur de SOS Villages d'Enfants M. Hermann Gmeiner, en qualité de représentante de l'organisation, afin de préparer la création du premier village d'enfants SOS dans la petite ville dévastée, à titre de mesure d'aide immédiate.

Grâce au soutien d'un groupe de collaborateurs locaux, Mme Sinnhuber parvint à ériger le village d'enfants SOS à partir de maisons préfabriquées en l'espace de quatre mois, offrant ainsi la sécurité d'une famille aux enfants dans le besoin. Au milieu des années 90, le village d'enfants SOS San Juan Sacatepéquez ferma et fut remplacé par le village d'enfants SOS San Cristóbal. Un centre social SOS est aujourd'hui situé sur les lieux de l'ancien village d'enfants SOS. La difficile situation socio-économique au Guatemala, résultat d'une dictature militaire sévère et d'années de guerre civile qui ont surtout touché les familles nombreuses et les mères célibataires, rendit nécessaire la construction d'autres institutions de SOS Villages d'Enfants les années suivantes.

En 2005, SOS Villages d'Enfants a lancé des programmes de renforcement des familles. L'objectif est de veiller à ce que des enfants courant le risque d'être séparés de leur famille biologique ne le soient pas. Pour cela, SOS Villages d'Enfants travaille directement avec les familles et les communautés concernées et renforce leurs capacités à prendre soin de leurs enfants et de les protéger. Ce travail de prévention est organisé en collaboration avec les autorités locales et les partenaires sociaux. 

Il y a à l'heure actuelle au Guatemala cinq villages d'enfants SOS, cinq foyers de jeunes SOS, un centre SOS de formation professionnelle et douze centres sociaux SOS.