Géorgie

En raison de l'effondrement de l'ancienne Union soviétique, la situation économique et sociale des familles en Géorgie se détériora à tel point que de plus en plus d'enfants se retrouvèrent livrés à eux-mêmes dans la rue.

Les circonstances furent encore aggravées par la situation de quasi-guerre civile causée par le conflit d'Abkhazie et d'Ossétie du sud au début des années 90. Pour ces raisons, SOS-Kinderdorf International décida d'agir en Géorgie dès 1989. Avec l'aide de la division géorgienne du fonds soviétique pour enfants Lénine, on trouva un terrain approprié au bord de la ville de Tbilissi. En octobre 1996, le premier village d'enfants SOS ouvrit ses portes.

L'année suivante, un jardin d'enfants SOS fut construit et deux ans plus tard, une salle informatique de l'école locale fut convertie en centre social SOS. Lorsque les besoins furent suffisamment importants cinq ans plus tard, un foyer de jeunes SOS fut inauguré au centre de Tbilissi.

Dans la même année, les travaux de construction du deuxième village d'enfants SOS de Géorgie commencèrent dans la ville de Kutaisi. Depuis 2005, SOS Villages d'Enfants Géorgie mène un programme de renforcement des familles à Kutaisi, dans le cadre duquel des familles dans le besoin reçoivent un soutien sous forme de dons en nature (aliments, produits domestiques, fournitures scolaires).

Les parents bénéficient également d'une aide pour les questions d'éducation et ont la possibilité de participer à des séminaires de développement personnel (par exemple gestion des conflits, communication).