Foire aux questions

Nous avons groupé les questions qui nous sont fréquemment posées en trois catégories
 
Les 10 questions les plus fréquemment posées au sujet des dons

Les 10 questions les plus fréquemment posées au sujet du parrainage

Les 5 questions les plus fréquemment posées au sujet des SOS Villages d'Enfants Canada

 

Les 5 questions les plus fréquemment posées au sujet des SOS Villages d'Enfants Canada

 

1:  Que signifie "laique"? Quelle est la position de SOS vis-à-vis la religion?

 

 

 

2:  Que signifie "apolitique"? Comment SOS peut-il demeurer apolitique? 

 

 

 

 

 

3:  Qui décide si un enfant est admis à un village d'enfants SOS?

 

 

4:  Quel est le rôle joué par les programmes d'aide d'urgence SOS dans une situation de crise, de guerre ou de catastrophe naturelle?

5:  Que sont les Programmes de renforcement de la famille et pourquoi SOS Canada a-t-il décidé d'y consacrer des ressources accrues?

 

 

 

Réponses

Au lieu, les enfants sont élevés selons les croyances qu'ils ont adopté de leurs parents biologiques. Si la religion des parents est inconnue, les enfants sont élevés selon la religion la plus prévalente dans leur culture.  Ceci veille à ce que l'expérience des enfants avec SOS Villages d'Enfants soit pertinent à leur culture. 

Notre approche à la religion est mieux expliquée par des exemples. Un lettre de remerciement écrite par une marraine suivant sa visite à un village d'enfants SOS met en évidence la place occupée par la religion dans la prise en charge des enfants SOS. Lisez la lettre de Mamta (seulement disponible en anglais).

  

2:  Que signifie "apolitique"? Comment SOS peut-il demeurer apolitique? 

 

La préoccupation principale de SOS Villages d'Enfants est toujours le bien-être des enfants orphelins et abandonnés, peu importe le climat politique.

 

 

 

 

 

Pour cette raison, SOS oeuvre à maintenir son statut d'organisme apolitique, travaillant dans plus de 130 pays avec différent systèmes et idéologies politiques. A fin de mieux servir les besoins des enfants orphelins, SOS travaille avec les gouvernements dans tous les pays hôtes. La coopération avec les gouvernements aide à assurer la stabilité à long term de nos villages et nos services dans un pays quelconque.

 

Avant de construire un des installations quelconques dans un nouveau pays, une entente est signée avec le gouvernement du pays hôte, rendant explicite la base sur laquelle prendra place la coopération ( que ce soit au sujet du modèle de prise en charge des enfants, le processus d'admission des enfants ou les impôts).

 

 

3:  Qui décide si un enfant est admis à un village d'enfants SOS?

 

 

SOS met un grand effort pour s'assurer que les enfants qui sont admis à un village d'enfants SOS sont ceux qui en ont le plus besoin, et qui seront le plus aidés par l'intégration à une famille SOS. 

L'association national SOS de chaque pays définit les critères d'admission qui satisferont le mieux à cet objectif. Ils se servent des normes de SOS-Kinderdorf International guidelines et les interprètent selon les facteurs sociaux, économiques et légaux pertinents, ainsi qu'en coopération avec les autorités locales de bien être social et le gouvernement.  

SOS ne sépare jamais les enfants de leurs frères et soeurs biologiques - ceci veut dire que les frères et soeurs des enfants SOS sont automatiquement acceptés dans le même village SOS.

 

 

4:  Quel est le rôle joué par les programmes d'aide d'urgence SOS dans une situation de crise, de guerre ou de catastrophe naturelle? 

 

 

SOS Villages d'Enfants peut fournir de l'aide rapidement et efficacement grâce à ses infrastructures existantes dans plus de 130 pays. En bref, lorsqu'une crise éclate, il est fort probable qu'on soit déjà sur place.   

En situation de catastrophe, SOS travaille en coopération avec des organisations humanitaires telles les sociétés de la croix et du croissant rouge, le HCR et UNICEF de la façon la plus bien coordonnée que possible.  

Le rôle de SOS en situation de crise est conforme à son mandat de subvenir aux besoins urgents des enfants et de leurs familles dans le cadre d'un engagement soutenu, à long terme. Ainsi, les programmes d'aide d'urgence SOS peuvent facilement se transformer en la construction d'installations permanentes, tels un village d'enfants SOS, un centre social ou un centre médical.  

5:  Que sont les Programmes de renforcement de la famille et pourquoi SOS Canada a-t-il décidé d'y consacrer des ressources accrues?

 

 

 

Les Programmes de renforcement de la famille (PRF) opèrent selon le principe évident que la meilleure situation pour quelconque enfant est de ne jamais être abandonné ou devenir orphelin.

Les PRF répondent aux conditions sociales et économiques qui contribuent à faire augmenter le risque qu'un enfant deviennent orphelin ou abandonné.  Essentiellement, nous aidons aux familles encombrées par la pauvreté à développer les outiles nécessaires pour prendre soins de soi-même, mais surtout de leurs enfants. 

Les modalités employées par le PRF varient selon différents contextes; ils sont, et doivent être, conçus individuellement pour pouvoir aider les familles selon leur situation particulière. Un PRF dans un contexte pourrait fournir un service de garderie et des repas sains pour les enfants démunis, lorsqu'un autre pourrait fournir du microcrédit aux familles, les permettant à investir dans des activités génératrices de revenu.   

SOS Canada perçoit l'implémentation et le soutien de PRF comme la meilleure façon d'éviter que les enfants vivent le profond traumatisme de se retrouver sans parents.

 

Les PRF répondent aux conditions sociales et économiques qui contribuent à faire augmenter le risque qu'un enfant deviennent orphelin ou abandonné.  Essentiellement, nous aidons aux familles encombrées par la pauvreté à développer les outiles nécessaires pour prendre soins de soi-même, mais surtout de leurs enfants. 

Les modalités employées par le PRF varient selon différents contextes; ils sont, et doivent être, conçus individuellement pour pouvoir aider les familles selon leur situation particulière. Un PRF dans un contexte pourrait fournir un service de garderie et des repas sains pour les enfants démunis, lorsqu'un autre pourrait fournir du microcrédit aux familles, les permettant à investir dans des activités génératrices de revenu.   

SOS Canada perçoit l'implémentation et le soutien de PRF comme la meilleure façon d'éviter que les enfants vivent le profond traumatisme de se retrouver sans parents.

Les PRF répondent aux conditions sociales et économiques qui contribuent à faire augmenter le risque qu'un enfant deviennent orphelin ou abandonné.  Essentiellement, nous aidons aux familles encombrées par la pauvreté à développer les outiles nécessaires pour prendre soins de soi-même, mais surtout de leurs enfants. 

Les modalités employées par le PRF varient selon différents contextes; ils sont, et doivent être, conçus individuellement pour pouvoir aider les familles selon leur situation particulière. Un PRF dans un contexte pourrait fournir un service de garderie et des repas sains pour les enfants démunis, lorsqu'un autre pourrait fournir du microcrédit aux familles, les permettant à investir dans des activités génératrices de revenu.   

SOS Canada perçoit l'implémentation et le soutien de PRF comme la meilleure façon d'éviter que les enfants vivent le profond traumatisme de se retrouver sans parents.