Finlande

L'action de SOS Villages d'Enfants dans le pays

En 1959, une étudiante finlandaise visita le village d'enfants SOS d'Imst et publia ensuite ses impressions dans un article de presse. L'écho fut important et peu de temps après, M. Albin Gebhardt, un homme d'affaires finlandais qui avait eu une idée semblable à celle de Hermann Gmeiner à la fin de la Seconde Guerre mondiale, fonda une association SOS Villages d'Enfants nationale. En vue de la réalisation du concept des villages d'enfants SOS, M. Albin Gebhardt mit à disposition le terrain de sa fondation privée, qui était à l'origine destiné à la construction d'un foyer pour orphelins. Les travaux de construction du premier village d'enfants SOS finlandais furent commencés le 29 mai 1965 sur le terrain situé à Tapiola, dans la ville d'Espoo proche d'Helsinki, au sud de la Finlande. Les premiers enfants purent emménager dès le mois de février de l'année suivante.

La demande pour un encadrement d'enfants dans l'esprit de Hermann Gmeiner fut très grande depuis le début. En Finlande, la tradition du travail bénévole en communauté est très importante. A la suite de la Seconde Guerre mondiale, l'idée des villages d'enfants SOS trouva donc un sol fécond en Finlande, témoin l'accroissement très rapide du nombre de membres.

Au cours des années suivantes, d'autres villages d'enfants SOS virent le jour aux quatre coins du pays. Entre autres le troisième village d'enfants SOS fut inauguré en 1979 à Ylitornio, une ville de Laponie au nord de la Finlande, non loin du cercle polaire. Ce village d'enfants SOS fut longtemps le plus septentrional du monde. De plus, des foyers de jeunes SOS où les jeunes sont encadrés professionnellement et accompagnés sur le chemin d'une vie autonome furent fondés. Depuis plusieurs années, l'association SOS Villages d'Enfants finlandaise soutient également des projets de l'organisation en dehors du pays.

Il y a à l'heure actuelle cinq villages d'enfants SOS, un foyer de jeunes SOS et un centre social SOS (camp de vacances) en Finlande.