Des Enfants et des familles fuient la zone de guerre pour rejoindre SOS Villages d’Enfants en Pologne et en Roumanieges

Ukrainian building damaged by shelling

En un peu plus d’une semaine, plus d’un million de personnes – surtout des femmes et des enfants – ont fui l’Ukraine en quête de sécurité. On estime qu’un demi-million d’enfants sont maintenant réfugiés, loin de leurs maisons et d’une vie normale. SOS Villages d’Enfants soutient les enfants et les familles d’accueil qui fuient le conflit pour se relocaliser dans des régions plus sûres en Ukraine et dans les pays voisins.

SOS Pologne offre la sécurité et du soutien aux enfants d’Ukraine

Plus de 100 enfants et adultes d’Ukraine, dont 80 enfants, 14 parents de famille d’accueil et 3 membres du personnel accompagnés de leurs enfants, ont trouvé un endroit sûr et réconfortant où rester auprès de SOS Villages d’Enfants Pologne. Ils reçoivent maintenant le soutien dont ils ont besoin pour se rétablir du traumatisme causé par cette crise.

« Les enfants étaient si fatigués qu’ils n’avaient pas la force de manger et de boire, a souligné Aleksandra Granada, directrice nationale de SOS Villages d’Enfants Pologne. Tout ce qu’ils voulaient, c’était dormir et se reposer. Heureusement, ils sont sains et saufs. À l’heure actuelle, nous analysons plus précisément leurs besoins. Ils reçoivent les soins de médecins et de psychologues. »

Serhii Lukashov, directeur national de SOS Villages d’Enfants Ukraine, a signalé les besoins urgents de près de 100 000 enfants qui vivent dans des institutions résidentielles en Ukraine, hors des programmes de SOS. « Beaucoup d’institutions résidentielles pour enfants ne reçoivent aucun soutien. Elles n’ont pas de fournitures ni d’argent », a-t-il indiqué.

Group arrives at SOS Children's Villages Poland

Grâce à la coordination avec deux partenaires locaux, 23 enfants et 5 aidantes et aidants d’une institution résidentielle de Kyiv ont été accueillis dans le village SOS de Siedlce en Pologne.

SOS Roumanie accueille également des enfants et des familles d’Ukraine

SOS Villages d’Enfants Roumanie a actuellement la capacité de recevoir un total d’environ 140 personnes dans 3 villages SOS. Les familles recevront l’aide nécessaire pour répondre à leurs besoins fondamentaux, mais aussi des conseils psychosociaux, du soutien pédagogique et l’accès à des soins de santé et à des services juridiques.

Les premières familles arrivées, originaires de Chernivtsi, ont raconté à nos collègues roumains qu’elles sont parties dans l’urgence, qu’elles ont fait leurs valises en seulement 15 minutes. Les parents ont confié combien leurs enfants étaient effrayés par la situation et les sirènes qu’ils entendaient tous les soirs.

Children sleeping in a bomb shelter

En ce moment, une famille comptant deux enfants reste dans le village SOS de Bucarest. Une autre famille comptant un enfant y a passé une nuit et a décidé de poursuivre son chemin vers un autre pays.

Les deux enfants d’Ukraine ont déjà été intégrés aux programmes et aux activités de SOS avec les familles roumaines de SOS. Selon leur mère, ils resteront à Bucarest pour l’instant en espérant pouvoir retourner en Ukraine lorsque la guerre sera terminée.

De plus, on s’attend à ce que 32 personnes arrivent dans des villages SOS en Roumanie dans le courant de la fin de semaine. Un groupe de 16 personnes, dont une famille d’accueil ayant 10 enfants, devrait rester dans le village SOS de Cisnădie. L’autre groupe de 16 personnes compte des mères et des enfants d’un autre refuge, qui seront hébergés dans le village SOS de Hemeiuşi.

« Tous les jours, nous sommes en contact avec des collègues, différents groupes de soutien, des partenaires d’autres ONG, déclare Diana Podaru, directrice nationale de SOS Villages d’Enfants Roumanie. À tout moment, nous prenons en charge les personnes qui traversent la frontière et qui ont besoin d’un refuge sûr. Nous aidons les plus vulnérables qui n’ont aucune autre solution, ni à court terme ni à long terme, et pour qui nous préparerons une stratégie d’intervention durable. Nous souhaitons bon courage à nos collègues en Ukraine, nous pensons constamment à eux et à tous les enfants qui ont besoin de soutien en ces moments difficiles. »

_____________

Canadians wishing to support SOS Children's Villages emergency response programs are encouraged to Donate to SOS MAYDAY.