Colombie

L'action de SOS Villages d'Enfants dans le pays

En 1968, l'association SOS Villages d'Enfants Colombie fut fondée sur l'initiative de Helmut von Loebell, un homme d'affaires d'origine allemande. En 1971, les premières familles emménagèrent dans le village d'enfants SOS de Bogotá, la capitale du pays.

A la suite de l'éruption volcanique de 1985, qui recouvrit la ville d'Armero d'une avalanche de boue, SOS Villages d'Enfants créa un centre SOS de formation professionnelle pour la production agricole écologique à Guayabal, à environ 4 kilomètres de la ville d'Armero ensevelie, destiné aux jeunes indigènes d'origine rurale.

Ce pays où règne le trafic de la drogue est régulièrement victime de troubles qui font de nombreuses victimes. Le nombre d'enfants orphelins est important, raison pour laquelle un autre village d'enfants SOS a été créé à Ibagué en 1986. En plus d'un foyer de jeunes SOS, une école SOS Hermann Gmeiner est rattachée au village d'enfants SOS d'Ibagué, permettant aux enfants et aux adolescents des environs d'être scolarisés.

Pour pouvoir loger autant d'enfants dans le besoin que possible, deux autres villages d'enfants SOS furent construits à Rionegro et Bucaramanga jusqu'en 1998. Les jeunes sont accompagnés par des pédagogues sur le chemin de l'autonomie dans les foyers de jeunes SOS. Le centre social SOS Nueva Vida à Bogotá, qui était à l'origine un centre pour enfants de la rue, s'occupe aujourd'hui de mères et de leurs enfants et les prépare à une vie nouvelle et autonome. En 1998, le centre SOS de formation professionnelle pour mères et collaborateurs put ouvrir ses portes à Rionegro. 

Au début de l'année 1999, de graves tremblements de terre ébranlèrent la Colombie. SOS Villages d'Enfants Colombie lança immédiatement des programmes d'aide d'urgence SOS pour approvisionner la population en vêtements, couvertures, denrées alimentaires et médicaments requis de toute urgence.

Le jardin d'enfants entièrement détruit d'une coopérative de café fut reconstruit par SOS Villages d'Enfants Colombie.

A l'heure actuelle, la Colombie compte cinq villages d'enfants SOS, disposant tous de foyers de jeunes SOS, un jardin d'enfants SOS, une école SOS Hermann Gmeiner, deux centres SOS de formation professionnelle et des centres sociaux SOS sur huit sites.