Chili

L'action de SOS Villages d'Enfants dans le pays

L'action de SOS Villages d'Enfants au Chili commença en 1965 à Concepción, lorsque le premier village d'enfants SOS du pays fut construit avec l'aide d'un couple autrichien, Godofredo et Nora Stutzin. Le manque d'installations à proximité du village d'enfants SOS poussa SOS Villages d'Enfants dans les années qui suivirent à construire dans cette région un grand nombre de nouvelles institutions, parmi lesquelles des jardins d'enfants SOS, des foyers de jeunes SOS, des écoles techniques SOS, un centre SOS de formation pour les mères et les collaborateurs ainsi que plusieurs centres sociaux SOS. Par ailleurs, de nouveaux villages d'enfants SOS furent créés dans d'autres régions du Chili, en particulier dans le centre du pays. Il y avait déjà à la fin des années 70 sept villages, puis un total de treize à la fin des années 90. En 1994, les associations locales qui géraient les différents villages d'enfants SOS furent regroupées au sein d'une association nationale SOS Villages d'Enfants.

En 1999, un premier foyer provisoire ayant pour but le suivi pédagogique et médical temporaire des enfants fut créé à Calama, une ville de 120 000 habitants dans le désert de l'Atacama, au cœur d'une zone minière. Les premiers contacts furent pris la même année avec les autorités de l'île de Pâques pour améliorer les perspectives d'avenir des enfants et des jeunes. Le lycée de l'île fut ainsi pourvu d'un terrain de sport ainsi que d'installations pour les handicapés, de premières mesures visant à instaurer la confiance. De plus, les jeunes de l'île peuvent être pris en charge par les foyers de jeunes SOS du continent pour pouvoir y suivre une formation professionnelle. Suite aux tempêtes de juin 2000 qui touchèrent le centre et le sud du Chili, SOS-Kinderdorf International finança l'achat de toits en tôle ondulée pour protéger environ 200 familles de Carahue, une petite ville à 50 km de Temuco, de nouvelles pluies, un premier pas dans la reconstruction de leurs habitations.

Le succès de l'action de SOS Villages d'Enfants au Chili tient en grande partie à l'excellente collaboration entre les autorités responsables des mineurs (SENAME) et SOS Villages d'Enfants Chili.

Il y a à ce jour au Chili treize villages d'enfants SOS, un village d'enfants SOS en cours de construction, onze foyers de jeunes SOS, quatre jardins d'enfants SOS, deux centres SOS de formation professionnelle et dix centres sociaux SOS.