Cambodge

Un peu de calme est revenu au Cambodge à la fin de la dernière décennie, après des années d'occupation par les soldats vietnamiens et le régime tyrannique des Khmers rouges. Afin de soulager la détresse des nombreux enfants orphelins, SOS-Kinderdorf International a conclu un accord avec le gouvernement cambodgien en 1999, portant sur la construction, dans un premier temps, de deux villages d'enfants SOS au Cambodge et l'introduction de l'idée de Hermann Gmeiner dans le pays.

En 2000, l'association SOS Villages d'Enfants Cambodge fut créée. Les premiers enfants et les mères SOS purent s'installer dès début 2001 dans le village d'enfants SOS situé dans la capitale Phnom Penh.

Son inauguration solennelle eut lieu en janvier 2002, en présence du Premier ministre, M. Hun Sen. Le jardin d'enfants annexé au village est aussi ouvert aux enfants des environs. Comme le besoin en institutions appropriées pour enfants orphelins et abandonnés est toujours aussi important, l'action de SOS Villages d'Enfants au Cambodge ne fait que commencer.