Botswana

Après des premières prises de contact en 1980, l'association nationale "SOS Children's Village Association of Botswana" fut fondée en 1981. Trois ans plus tard, le premier village d'enfants SOS fut construit à Tlokweng, un petit village à environ douze kilomètres de la capitale Gaborone. A son achèvement en 1986, le village d'enfants SOS regroupait six maisons familiales, un jardin d'enfants et un élevage de poulets. En raison des besoins sans cesse croissants, le village d'enfants SOS de Tlokweng passa ensuite à dix maisons en 1991, puis à 15 en 1999. En effet, la situation des orphelins au Botswana restait des plus difficiles, et l'augmentation du nombre de personnes contaminées par le SIDA laissait prévoir un accroissement dramatique du nombre d'orphelins.

Avec les années, les besoins en logements appropriés pour les jeunes des villages SOS s'accrurent également. Aussi les premiers foyers de jeunes furent-ils créés entre 1993 et 1995 sur le terrain du village d'enfants SOS et dans la capitale Gaborone. En 1997, le village d'enfants SOS de Tlokweng put être complété, avec un soutien local, de deux centres de formation rudimentaires pour les jeunes des villages SOS. On y propose des cours dans les domaines suivants: menuiserie, soudure, économie domestique et artisanat. La même année, la première pierre du second village d'enfants SOS du Botswana fut posée à Francistown, une ville au nord du Botswana. Ce dernier ouvrit ses portes un an plus tard.
Actuellement, il y a trois villages d'enfants SOS, deux foyers de jeunes SOS, trois jardins d'enfants SOS et deux centres sociaux SOS au Botswana.