Bénin

L'action de SOS Villages d'Enfants dans le pays

En raison du manque d'institutions d'encadrement pour enfants abandonnés et orphelins au Bénin, SOS-Kinderdorf International, représentée par M. Otto Brönnimann, noua les premiers contacts avec les autorités compétentes en 1982. En janvier 1985, un accord put être signé entre le gouvernement du Bénin et SOS-Kinderdorf International et peu après, un terrain fut donné à l'organisation à Abomey-Calavi, à 17 km environ de Cotonou, la plus grande ville du pays.

Dans un premier temps, on construisit six maisons familiales, un jardin d'enfants et une école primaire, qui furent achevés en septembre 1987. Les premiers enfants et le directeur de village, M. Mathias Chadaré, purent y emménager en octobre 1987. Cinq autres maisons familiales furent terminées jusqu'en 1990. Le jardin d'enfants SOS annexé au village et l'école primaire SOS Hermann Gmeiner furent également mis en service en octobre 1987 et permettent surtout aux enfants des environs de suivre une bonne scolarité.

En raison de la problématique particulière des enfants exclus pour des raisons de croyance traditionnelle, l'idée d'un deuxième village d'enfants SOS au Bénin naquit au nord du pays en 1994. Ainsi, le village d'enfants Natitingou avec jardin d'enfants et école primaire fut créé entre 1997 et 1999.

En août 1996, l'association SOS Villages d'Enfants Bénin fut fondée dans le pays comme entité juridique nationale de SOS Villages d'Enfants. Le système éducatif précaire du pays incita SOS Villages d'Enfants à élargir son offre à Abomey-Calavi et à mettre en place un collège d'enseignement secondaire spécialisé dans l'art et la musique, qui occupe une place importante en Afrique occidentale, surtout au Bénin.

Les deux villages d'enfants SOS existants se situant complètement au sud et complètement au nord du pays, et les besoins demeurant énormes, l'idée de construire un troisième village au centre du pays, à Dassa-Zoumé, à environ 200 kilomètres de Cotonou, fit son apparition en 2002. Le village a ouvert ses portes en 2006 et un jardin d'enfants SOS, une école Hermann Gmeiner et un centre social SOS y sont rattachés.

A partir de 2004, SOS Villages d'Enfants Bénin a lancé un programme de renforcement des familles sur tous les sites de villages d'enfants SOS. L'objectif de ces programmes est de permettre aux enfants qui risquent de perdre leurs familles de rester avec elles. Pour ce faire, SOS Villages d'Enfants Benin travaille directement avec les familles et les communautés concernées pour renforcer leurs compétences afin qu'elles puissent s'occuper au mieux de leurs enfants et de les protéger. Ce travail de prévention est organisé en coopération avec les autorités locales et d'autres partenaires.

Le nord du pays est particulièrement touché par la pauvreté - les habitants n'ont pas d'argent pour la nourriture, les frais scolaires et la prise en charge médicale. SOS Villages d'Enfants Benin essaie de changer cette situation précaire par ses institutions et a mis en place un centre médical sur le site du village d'enfants SOS de Natitingou. Parallèlement deux maisons familiales vont venir agrandir le village d'enfants SOS.

Il y a actuellement au Bénin trois villages d'enfants SOS, deux foyers de jeunes SOS, trois jardins d'enfants SOS, quatre écoles SOS Hermann Gmeiner, quatre centres sociaux SOS, un centre médical SOS, un centre régional de formation pour les mères/employés SOS. Un centre médical SOS est actuellement en construction.