Azerbaïdjan

L'Azerbaïdjan, un des pays transcaucasiens les plus peuplés, obtint en 1991 son indépendance de l'ex-URSS. Le conflit autour du Nagorno-Karabach a provoqué une augmentation du nombre d'enfants abandonnés ainsi que des taux de chômage et d'inflation élevés.

C'est la raison pour laquelle SOS-Kinderdorf International décida d'introduire l'idée de Hermann Gmeiner dans le pays. Le point de départ de l'action de SOS Villages d'Enfants en Azerbaïdjan fut la signature d'un accord gouvernemental en 1997. Un an plus tard, le gouvernement mit à disposition un terrain pour la construction du premier village d'enfants SOS en Azerbaïdjan dans la capitale Bakou, au bord de la mer Caspienne.

En septembre 2000, les premiers enfants purent s'installer dans leur village d'enfants SOS de Bakou. Un jardin d'enfants SOS ouvert aux enfants des environs est annexé au village. Les travaux de construction du deuxième village d'enfants SOS ont commencé en août 2004 à Giandscha, la deuxième ville de l'Azerbaïdjan, située à l'intérieur du pays et se sont achevés en décembre 2005.