Argentine

L'action de SOS Villages d'Enfants dans le pays 

L'action de SOS-Kinderdorf en Argentine commença en 1967, lorsque Monseigneur Carlos Gardella lança une initiative nationale ayant pour but la réalisation du modèle de SOS Villages d'Enfants de Hermann Gmeiner, suite à une rencontre avec ce dernier. Dans un contexte de début de libéralisation de la politique économique, Monseigneur Gardella et des collaborateurs engagés commencèrent à oeuvrer pour une aide à l'enfance appropriée, en particulier dans les banlieues de Buenos Aires, marquées par la misère. Au cours des années, on suivit ce modèle dans d'autres endroits en Argentine. Ainsi, la construction d'un petit village d'enfants SOS fut commencée en 1978 à Oberá, une ville de la province de Misiones au nord-est du pays. Neuf ans plus tard, le village d'enfants SOS fut agrandi pour comprendre une école primaire SOS Hermann Gmeiner et finalement une école secondaire en 1992. Le manque de possibilités d'encadrement rendit nécessaire l'élargissement du village d'enfants SOS, qui passa de six à onze maisons fami

liales. Un autre village d'enfants SOS avec six maisons familiales fut créé en 1982 à Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de la capitale, sur la côte atlantique. Afin de garantir l'homogénéité de l'action pédagogique conformément aux principes de Hermann Gmeiner et de simplifier l'administration des institutions SOS d'Argentine, une association SOS Villages d'Enfants nationale fut créée en 1996. Fort de ces nouvelles structures, SOS Villages d'Enfants Argentine était désormais en mesure de répondre aux besoins des enfants abandonnés et orphelins, notamment à Mar del Plata en 1996. En raison de l'absence de possibilités d'intégration des enfants et des jeunes dans les écoles publiques et la vie professionnelle aux environs du village d'enfants SOS, on décida toutefois de ne pas agrandir le village, mais d'en construire un nouveau à un emplacement approprié. Ce nouveau village d'enfants, nettement plus grand, fut complété deux ans plus tard pour comprendre un jardin d'enfants SOS. En 2000, le dernier village 

d'enfants SOS en date ouvrit ses portes aux premières familles à Córdoba, la deuxième ville d'Argentine au centre du pays.

Suite à la catastrophe économique et à la situation politique et économique instable de ces derniers temps, la pauvreté - selon des rapports officiels datant de 2002, sept enfants sur dix vivent en-dessous de son seuil - et l'insécurité règnent parmi une grande partie de la population et le besoin en institutions pour nécessiteux est plus important que jamais.

Il y a actuellement en Argentine trois villages d'enfants SOS, un village d'enfants SOS en construction, trois foyers de jeunes SOS, deux jardins d'enfants SOS et une école SOS Hermann Gmeiner.