Sierra Leone

Ce fut au début des années 70 que naquit l'idée de commencer l'action de SOS Villages d'Enfants en Afrique.

Le Sierra Leone fut l'un des premiers pays avec lesquels M. Werner Handl, le chef de projet de l'époque, prit contact. Après des entretiens avec les autorités locales, SOS Villages d'Enfants obtint un terrain pour la construction du premier Village d'Enfants SOS au Sierra Leone à Lumley, quelque peu en dehors du centre-ville de Freetown.

C'est là qu'un village avec jardin d'enfants annexé fut créé en 1973/74. Les premiers 45 enfants emménagèrent en août 1974. La même année, une association nationale SOS Villages d'Enfants fut fondée pour soutenir l'action de l'organisation au Sierra Leone.

Comme les possibilités d'éducation pour les enfants et les jeunes étaient mauvaises dans le pays, SOS Villages d'Enfants décida plus tard de construire une école primaire et secondaire et une imprimerie à Freetown. Différents foyers de jeunes et programmes d'autonomisation furent mis en place au cours des années.

En février 1983, un deuxième Village d'Enfants SOS avec jardin d'enfants et foyer de jeunes fut mis en service à Bo, à l'intérieur du pays.

En raison du nombre important d'enfants souffrant de poliomyélite, SOS Villages d'Enfants construisit un foyer pour handicapés à Freetown en 1988. De 1995 à 1999, la situation fut des plus instables au Sierra Leone et une guerre civile fit rage par moments.

Face à cette menace, le Village d'Enfants SOS Bo dut être évacué temporairement à plusieurs reprises et d'autres institutions SOS durent être fermées à Bo et à Freetown. Le Village d'Enfants SOS Freetown accueillit provisoirement jusqu'à 2 000 réfugiés.

En 1999, SOS Villages d'Enfants organisa un programme d'aide d'urgence pour une partie des 30 000 personnes qui s'étaient réfugiées au stade de Freetown pour fuir les combats dans les rues: des médicaments, des denrées alimentaires, des vêtements, des couvertures et des tentes furent distribués.

Suite à la réélection dans le calme du Président Ahmed Kabbah en mai 2002, le Sierra Leone retrouve lentement une vie normale. Malgré les conditions difficiles des dernières années, l'action de SOS Villages d'Enfants au Sierra Leone a toujours été bien vue, témoin notamment le changement de nom de la "Lumley Beach Road", rebaptisée "Hermann Gmeiner Avenue" en janvier 1997.

L'association SOS Villages d'Enfants Sierra Leone fondée dès 1974 ne put pas intervenir pendant les années de guerre à partir de 1992, raison pour laquelle elle fut réactivée entre 2000 et 2002 et nouvellement fondée en septembre 2002.

Il y a actuellement deux Villages d'Enfants SOS, deux foyers de jeunes SOS, trois jardins d'enfants SOS, trois écoles SOS Hermann Gmeiner, un centre SOS de formation professionnelle et quatre centres sociaux SOS au Sierra Leone.